Hommage à Bernard Delaplace, 1er président de GGA

0
158

Bernard Delaplace est décédé le vendredi 22 mars. Il habitait Gentilly depuis 1964 et aimait cette ville. Ses enfants ont fréquenté l’école Barbusse et le collège Pierre Curie. Bernard militera, avec Colette, son épouse, décédée en 2016, dans les associations de parents d’élèves de ces établissements.

Jeune retraité, il deviendra un militant politique reconnu à Gentilly. Autour de 2005, il s’implique dans une réflexion pour faire bouger les lignes au niveau du conseil municipal d’union de la gauche, pour plus de transparence, plus de concertation, plus de place pour les citoyens qui aboutit à la création de Gentilly à Gauche Autrement (GGA), adhérent au réseau départemental de la Gauche citoyenne à l’époque. Bernard devient le 1er président – de 2005 à 2014 – de Gentilly à Gauche Autrement, association politique locale dont il sera un militant actif jusqu’à son décès

Et nous pouvons dire, en mémoire de Bernard, que le bilan est positif, avec l’entrée d’élus de Gentilly à gauche autrement au conseil municipal en 2008 et la présence de nos adhérents dans de nombreuses activités de la ville, ainsi qu’avec la synergie qui s’est instaurée avec les autres forces de gauche. Le dialogue a fini par s’imposer et nous nous sommes enrichis mutuellement.

Bernard a été en particulier un promoteur de la démocratie participative, qui lui tenait beaucoup à cœur. Et, si tout n’est pas parfait, elle a progressé, en bonne partie grâce à lui. Il était très actif dans les concertations, telles la ZAC Marquigny et plus récemment sur le PLU et le PLUI.

Mais Bernard Delaplace n’était pas qu’un militant politique. Il ne concevait la politique qu’avec une prise sur le réel, la vie quotidienne.

C’est ainsi qu’il a participé à la création du comité local de Lire et faire Lire, intervenant dans les écoles de la ville. Il en sera l’un des animateurs passionnés pendant des années.

Il a aussi été référent puis membre actif du conseil de quartier du Centre-ville / Frileuse. Il participera en particulier à la rédaction du livret budget en 2016, unanimement apprécié, et s’impliquera au sein de ce conseil pour la création de Gentil Jardin en 2011.

Il était également engagé dans le comité local France Palestine Solidarité de Gentilly, dont il a été un militant actif jusqu’au bout.

Il n’était pas élu, mais il était aussi engagé dans les instances municipales, en étant membre du conseil d’Administration du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) jusqu’en juin 2023. Il en a été un membre assidu et était très investi dans les questions sociales.

Enfin, très attaché au service public, il s’était engagé dans la mobilisation pour une régie publique de l’eau à Gentilly, qui est devenue une réalité aujourd’hui.

Gentilly perd un acteur important de la vie publique locale.

Nous adressons nos condoléances à Annie, sa compagne et à Valérie et Olivier, ses enfants.

Adieu Bernard.