Élection municipale 2014 : intervention GGA 20 mars

0
74

Bonjour à tous,

Gentilly à gauche autrement voudrait insister ce soir sur la nécessité de continuer et d’amplifier la dynamique de 2008. Nous allons avoir une majorité jeune, diverse, sa force sera d’avoir des débats internes constructifs, en lien avec le collectif et les citoyens. Plus que jamais il faut faire une large place à l’engagement des citoyens. L’important, ce n’est pas une addition de forces politiques mais un mouvement citoyen fort pour d’abord écarter la droite et toutes les menaces qui s’y apparentent, pour ensuite construire des réalisations municipales au service de nos concitoyens. Les quatre candidats de Gentilly à gauche autrement s’engagent dans ce sens.

Le programme que nous avons construit ensemble est très ambitieux, il nécessitera des combats pour l’imposer, nous en serons. Ce programme exclut toute complaisance vis-à-vis des politiques d’austérité pour les collectivités locales qui nous sont annoncés, notamment avec la mise en place de la Métropole du Grand Paris. Ces politiques sont un non sens quand on sait que les collectivités locales représentent une part importante de l’investissement dans ce pays. Et l’investissement, c’est l’avenir. Par rapport à ces questions, la continuité de l’ensemble politique et citoyen qui a animé la municipalité de 2008 à 2014 est un élément clé  pour mener ces combats.

Au cours de ce mandat, nous insisterons tout particulièrement sur quelques points, qui sont à nos yeux très importants :

  • Nous voulons faire progresser la démocratie participative. Elle doit encore plus être au cœur de la décision municipale.
  • Nous souhaitons renforcer le service public. En préparant le passage en régie de la gestion de l’eau et du ramassage des ordures ménagères. En contrôlant les délégations de service public, avec une intervention forte des usagers.
  • Nous voulons nous attaquer aux déperditions d’énergie  dans tous les immeubles, y compris dans le parc privé. Il faut trouver des financements pour effectuer un diagnostic global.
  • Nous souhaitons que Gentilly continue de permettre aux couches populaires et moyennes d’habiter aux portes de Paris, avec une mixité des nouveaux logements.
  • Enfin nous appuierons fortement le développement de l’économie sociale et solidaire, un type d’économie différente, plus proche des gens et créatrice d’emplois locaux.

Il reste 2 jours pour convaincre, faire comprendre qu’il n’y a qu’un tour, que s’abstenir c’est affaiblir la possibilité d’avoir une majorité très large. Celle-ci est nécessaire pour nous donner la meilleure assise pour tirer notre épingle du jeu dans la tourmente des politiques d’essence ultra libérale qui nous sont imposées pour l’instant. C’est un message à adresser aux hésitants de notre camp, mécontents de tel ou tel aspect de la politique municipale, de la présence de tel ou tel sur la liste. Ils ne gagneront rien à ne pas voter.