Présentation de la liste le 12 février 2014 – Intervention GGA

0
70

Bonjour à tous,

Cette élection intervient après un mandat original à bien des égards, avec une majorité municipale renouvelée, jeune, diverse, et où les débats ont fleuri tout au long de la mandature.

Cette majorité a été marquée dans son programme et ses actes par l’absence de concession à l’ultra libéralisme ambiant quels que soient les gouvernements.

Gentilly à gauche autrement a pris toute sa part dans cette majorité, en s’engageant à fonds sur de nombreux sujets comme l’enracinement de la démocratie participative, l’amélioration du cadre de vie, la mise en place de dispositifs d’insertion par l’emploi, la volonté d’une politique éducative de qualité.


Nous revendiquons notre appartenance à l’ensemble politique et citoyen qui a animé la municipalité de 2008 à 2014, et qui doit en rester le cœur. Bien entendu, le large rassemblement présenté ce soir est nécessaire pour signifier à la droite, tout spécialement dans sa composante dure, qu’elle est très minoritaire à Gentilly.

Le programme auquel que nous avons construit ensemble est très ambitieux, il nécessitera des combats pour l’imposer, nous en serons. Ce programme exclut toute complaisance vis-à-vis des politiques d’austérité pour les collectivités locales qui nous sont annoncés, notamment avec la mise en place de la Métropole du Grand Paris. Ces politiques sont un non sens quand on sait que les collectivités locales représentent une part importante de l’investissement dans ce pays. Et l’investissement, c’est l’avenir.

Nos quatre candidats s’engagent donc clairement pour une continuité et un approfondissement de la dynamique de 2008. Plus que jamais les démarches de partis doivent être dépassées et faire une large place à l’engagement des citoyens. L’important, ce n’est pas une addition de forces politiques mais un mouvement citoyen fort pour écarter la droite et toutes les menaces qui s’y apparentent, pour construire des réalisations municipales au service de nos concitoyens.

Au cours de ce mandat, nous insisterons tout particulièrement sur quelques points, qui sont à nos yeux très important :

  • Nous voulons faire progresser la démocratie participative, en renforçant la participation des habitants. Elle doit encore plus être au cœur de la décision municipale.
  • Nous souhaitons renforcer le service public. En préparant le passage en régie de la gestion de l’eau et du ramassage des ordures ménagères. En contrôlant les délégations de service public, avec une intervention forte des usagers.
  • Nous voulons nous attaquer aux déperditions d’énergie  dans tous les immeubles, y compris dans le parc privé. Il faut trouver des financements pour effectuer un diagnostic global.
  • Nous souhaitons que Gentilly continue de permettre aux couches populaires et moyennes d’habiter aux portes de Paris, avec une mixité des nouveaux logements.
  • Enfin nous appuierons fortement le développement de l’économie sociale et solidaire, un type d’économie différente, plus proche des gens et créatrice d’emplois locaux.

Pour terminer, l’abstention, voilà l’ennemi. Nous avons affaire à une vague de désenchantement vis-à-vis de la politique, et même si à Gentilly nos pratiques cherchent à être différentes, ce discrédit peut nous toucher. Il est essentiel que toutes les personnes présentes ici ce soir participent au travail de conviction de leur entourage. Il n’y aura qu’un seul tour, il faut le faire savoir.

Le 23 mars prochain, nous devons envoyer un message clair à la droite : nous ne la laisserons pas s’ancrer sur notre territoire.