Discours 1er conseil municipal – 03.2014

0
93

Bonjour à tous,

Il y a six ans, je découvrais le conseil municipal de Gentilly et sa majorité plurielle, rassemblant des organisations politiques de gauche et des citoyens engagés pour leur ville.

A l’époque, du PRG aux Alternatifs rouges et verts, le spectre des sensibilités représentées était très large.

Il l’est encore aujourd’hui.

Le front de gauche élargi de Gentilly est une identité forte, fondée sur l’ouverture, le débat et le dialogue.

Son fonctionnement est une préfiguration de la manière dont la majorité élue entend faire de la politique :
en étant à l’écoute, en développant l’implication des citoyens.

Les défis qui nous attendent sur l’énergie, la métropole, le logement, ou l’éducation sont nombreux et nous aurons besoin de tous.

Notre ville doit continuer d’être ce village urbain où l’humain est considéré comme un bien précieux que nous refuserons toujours de sacrifier sur l’autel de l’austérité, de l’ultralibéralisme et du profit.

Notre résultat de dimanche dernier est plein de promesse. 68%, c’est un score qui montre le crédit que nous avons dans un paysage politique moribond. Pour autant, ne nous endormons pas sur nos lauriers. L’abstention a été forte et cela doit nous interroger.

Pourquoi à Gentilly, une grande partie de la population se sent exclu de la politique, n’y croit plus ? Ne sommes nous pas assez à l’écoute ? N’apportons nous pas de réponses concrètes à des problèmes du quotidien ? Dans ce contexte, le défi de la participation des citoyens, de manière large, est primordial.

Pour décider ensemble, mais aussi pour mener les combats nécessaires pour préserver les compétences et les moyens financiers de notre ville.

Je ne doute pas que nous relèverons ce défi avec envie et audace.

Notre majorité n’est pas une addition de composantes politiques rassemblées pour la circonstance électorale.

Notre majorité est un tout qui s’exprime à plusieurs voix et avance soudée et solidaire vers des objectifs partagés. 

Cette démarche, Patricia Tordjman l’a conduite avec force et détermination lors du précédent mandat.

C’est pourquoi les voix de GGA se joindrons à celle de l’ensemble de notre belle majorité pour qu’elle préside, cette fois encore, notre conseil municipal.

Pour finir, je citerai un proverbe africain, cher à Patricia, et qui guidera, j’en suis sûr, notre démarche et nos actions :

« Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin ».

Je vous remercie