Prise de parole lors de la réunion de restitution du manifeste « l’habitat dans tous ses états »

0
95

Objectif 3 : Gentilly, un terrain d’innovation sociale et écologique

La mobilisation importante lors des ateliers du 2 juin a démontré que l’avenir de Gentilly intéresse un grand nombre et que les habitant.es veulent être actrices et acteurs de cette évolution.

Inscrite dès le début dans ce processus de concertation, de réflexion et de travail communs, c’est pour moi très enrichissant et motivant de faire  avec les services, les habitants  et de  continuer à oeuvrer  afin  que ces 153 propositions faites  et reprises dans  les 24 engagements du manifeste puissent se réaliser

Je vais vous parler plus particulièrement des 6 engagements de l’objectif 3: Gentilly, un terrain d’innovation sociale et écologique.

Pour certains engagements, la commune peut agir seule et elle  le fait déjà :

par exemple en ce qui concerne l’examen des projets  (engagement 14), le CAUE ( Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) a une permanence chaque semaine  et l’architecte conseil ainsi que les agents du service urbanisme apportent leurs conseils aux divers porteurs de projets.

Pour que ces porteurs de projets aient connaissance des exigences de la ville  et s’engagent en terme de qualités environnementales et architecturales , une charte de développement et de construction durables a été réalisée en tenant compte des propositions faites et elle sera signée par ces derniers. Cette charte fera l’objet d’un vote lors du Conseil Municipal de Novembre. Elle sera complétée par l’adoption d’une charte chantiers ( engagement 19) afin de garantir la sécurité des piétons, diminuer les nuisances et protéger les végétaux aux abords des chantiers,

En ce qui concerne l’engagement 15, construire une ville durable et écologique, nous voulons  la création d’un conseil de la transition écologique composés d’habitant.es, d’associations et d’Anderlues, Son rôle entre autres : analyser l’impact environnemental des décisions prises par la commune et organiser des campagnes d’éducation populaire sur les sujets environnementaux,

Nous mettrons en place le permis de végétaliser pour que celles et ceux qui veulent  contribuer à la végétalisation de l’espace public puissent le faire, en complément des jardins partagés déjà existants. Nous favoriserons et pérenniserons les espaces verts grâce aux plantations d’arbres et la désimperméabilisation des surfaces dans la ville,  une réflexion est d’ailleurs menée sur les cours d’école (engagement 16), mais aussi en obligeant les constructeurs à intégrer des espaces de pleine terre dans leur projets.

Pour certains engagements tels l’engagement 17 : favoriser le développement d’espaces de fraîcheur et l’engagement 18 : augmenter les espaces de pleine terre à travers les documents d’urbanisme de la ville tels le PLU et PLUi, la commune est co-décisionnaire et doit  travailler avec ses partenaires comme le Département, l’EPT, la MGP, en concertation avec les Gentilléen.nes. Ce partenariat est déjà enclenché  et a permis la réouverture de la Bièvre,  entre Arcueil et Gentilly ainsi que le début  de la concertation sur la modification du PLU et  la co-construction du PLUi avec le passage de la caravane des transitons urbaines dans les quartiers et hier soir avec la réunion de lancement de la concertation  sur la modification du PLU. Il n’y a plus qu’à continuer à agir.