Prise de parole L’habitat dans tous ses états CM 22-11-22

0
72

Effectivement par ce manifeste, nous affirmons que Gentilly doit rester une ville pour toutes et tous et qu’elle doit rendre ses habitantes et habitants,  actrices et acteurs de son évolution aussi bien sociale qu’écologique.

Je reviens brièvement sur la forte participation des Gentilléen.nes , lors des ateliers du 2 juin (200 personnes) et de la réunion publique du 27 septembre (+ de 100 personnes). Au préalable de  ces 2 temps forts, des micro-réunions ont été organisées dans tous les quartiers et au sein des services municipaux, le foyer Bièvre , la Maison des familles, le PIJ et nous pouvons être satisfaits de voir que nous avons retrouvé lors de ces 2 évènements, des habitant.es de tous les quartiers et surtout des personnes que nous ne voyons guère lors d’autres réunions publiques. Ce qui démontre que ce qui touche à l’habitat et plus largement à  l’avenir de Gentilly intéressent un grand nombre et pas seulement les initiés et que les habitant.es veulent jouer un rôle dans l évolution de leur ville.

Un travail de classification des 153 propositions, faites lors des ateliers, a permis  de les regrouper dans les 24 engagements du manifeste « l’habitat dans tous ces états ». Nous vous le présentons aujourd’hui avec la volonté de voir ces engagements se réaliser et être tenus dans un  temps que nous voulons raisonnable,  même si pour certains la collectivité n’est pas la seule décisionnaire et qu’elle devra travailler avec ces partenaires ( EPT, Département, bailleurs, État,…), Nous nous engageons pour répondre aux attentes des Gentilléen.nes : ce manifeste est un programme d’actions

concrètes dont certaines sont déjà engagées et non, comme entendu lors de la commission municipale, que des mots et de belles phrases.

Je vous propose de reprendre quelques  engagements qui sont  en cours de réalisation ou déjà réalisés:

–  le 1er, la réalisation d’un guide de l’habitat et du logement est en cours élaboration. – l’engagement 14 est déjà tenu car la permanence du CAUE ( Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement) existe depuis des années et l’architecte conseil ainsi que les agents du service urbanisme apportent déjà leurs conseils aux porteurs de projets. La charte de développement et de construction durables, présentée ce soir et rédigée en tenant compte des propositions faites, va permettre de signifier aux porteurs de projets, les exigences de la collectivité et son engagement pour une ville pour tous (9,10). Elle sera complétée par l’adoption d’une charte chantiers (19); néanmoins des dispositions sont déjà prises pour que les chantiers produisent le moins possible de nuisances mais il  faut effectivement exiger davantage.

–  La réalisation des engagements 6,13,16, 17 ,18 (inscrire une augmentation des surfaces d’espaces verts de pleine terre, …)  sont liés  à:

–  la modification du PLU et la concertation a commencé avec le passage de la caravane urbaine dans les différents quartiers du 16 au 25 septembre, les réunions du 26 septembre,  du 20 octobre et d’hier soir 21 novembre.

– l’élaboration du PLUi  (objectif 2025) avec les  ateliers  du 19 octobre et la réunion de restitution du 14 novembre  avec l’EPT.

La concertation et des actions sont déjà bien engagées ( la réouverture de la Bièvre), elles vont continuer le mois prochain et au 1er trimestre 2023 avec l’enquête publique sur la modification du PLU et ces engagements seront réalisés en partenariat  avec les gentilléen.es et l’EPT.

L’engagement 7 sur le permis de louer va être amorcé début 2023 en partenariat avec l’EPT qui soutient les villes qui font le choix d’adopter ce permis de louer.

Il existe déjà pour accompagner  et informer les propriétaires et lutter contre l’habitat indigne, les permanences de l’ADIL (Agence Départementale de l’Information sur le Logement) mais il faut aussi renforcer le partenariat avec l’EPT qui a  un service « insalubrité – lutte contre l’habitat indigne ».

– En ce qui concerne l’objectif 4 « Gentilly, une commune qui rend ses habitants et habitantes acteurs de leur ville », Des instances sont à mettre en place mais le travail est déjà amorcé entre autres  sur les critères d’attribution. Néanmoins  il doit y avoir une  cohérence avec les autres villes pour exemple l’OPH VALDEVY,  maintenant implanté dans 6 communes du Val de Marne.

Pour  que certains engagements se réalisent, il va falloir batailler fort  entre autre avec l’État ( eng.12) pour la mise en place de l’encadrement des loyers toujours pas obtenu   malgré la mobilisation de  Gentilly avec l’EPT depuis 2015.

 Comme vous pouvez le constater des actions sont déjà bien engagées, d’autres sont à réaliser comme la création d’ un Conseil de la transition écologique et d’un Comité de citoyens pour le PLUi. Nous allons continuer,  car notre détermination est que les propositions faites se réalisent et selon l’engagement 24 nous ferons un état d’avancement régulier sur les actions réalisées  et les engagements pris  par voies de communication et lors d’évènements comme la Fête de Gentilly.

F. Carteau